Sélectionner une page

Voici donc, comme nous l’avons promis, l’analyse du film Des Hommes comme adaptation du roman de même titre.

I. Introduction

Comme le film a pu sortir finalement le début juin 2021 après plusieurs reprogrammations dû aux mesures sanitaires, c’est-à-dire il y a deux mois, nous estimons qu’il est temps de publier notre dernière analyse concernant ce film et ce roman.

Le réalisateur, Lucas Belvaux et une partie du casting ont répondu des questions du reporteur du France24:

Le réalisateur et les acteurs du film Des Hommes

Si toutefois vous n’avez pas encore vu cette oeuvre de Lucas Belvaux, nous vous invitons à lire uniquement cette introduction et continuer directement avec la conclusion. La plus grande partie de notre analyse, intitulée « Le film scène par scène » contient pratiquement tout le film.

Nous avons décortiqué consciencieusement toutes les scènes, tous les dialogues dans le but de chercher les différences avec le roman puisqu’il s’agit d’une adaptation. Pour ça nous allons citer beaucoup de dialogues, écrire l’image ce qu’on voit, la décoration, les situations.

Il y a deux choses très importantes qu’il faut prendre en considération quand il s’agît d’une adaptation, la première : est-ce que le film respecte la narration et les idées du roman, et la deuxième : est-ce que le film est capable d’exister indépendamment du roman ou il est incompréhensible pour ceux qui n’ont pas lu le livre ? Nous allons chercher la réponse à ces deux questions en suivant les scènes du film.

Après, nous allons conclure l’analyse en examinant de différents points de vue le film, par exemple : la structure de l’histoire et sa présentation, le changement de caractère des personnages durant l’histoire, les flashblacks (il y en a beaucoup), la décoration, la continuité dialoguée et la prononciation des acteurs, comment ils articulent les mots – ce qui ne fait pas partie intégrante d’une analyse d’adaptation mais comme il s’agît d’une oeuvre audiovisuelle nous ne pouvons pas passer à côté.

Dans le chapitre « Le film scène par scène » pour faire la différence entre la description du film et l’explication des différences avec le roman, la description est en italique.

Nous nous sommes permis de reprendre quelques images du film pour illustrer l’analyse. Nous respectons le droit d’auteur en indiquant sous chaque image dans la légende le titre du film et le nom du réalisateur. Ce film de 100 minutes contient 144 000 images, nous en avons utilisé 56.

Attention, les pages 2-18 contiennent beaucoup de SPOILER, si vous souhaiter d’abord voir le film sans connaître forcément tout son contenu, nous vous invitons à sauter directement à la conclusion en suivant ce lien qui contient moins de spoiler.

Alors bonne lecture, ce sera très longue.