Sélectionner une page

2.11. De nouveau à Oran – rencontre avec Mireille

Le jeune Bernard entre dans un bar et il voit Rabut et Mireille danser ensemble en riant.

Illustration du film Des Hommes de Lucas Belvaux – Rabut et Mireille dansent

Un jeune homme l’invite à s’asseoir et parle d’une cabane au bord de la mer. Mireille et Rabut arrivent à la table, Rabut lui dit salut, Mireille lui demande où il était. Il dit qu’il était un peu perdu et elle l’invite à danser. Ils dansent. Rabut les regarde du fond de la salle.

Illustration du film Des Hommes de Lucas Belvaux – Mireille et Bernard dansent, Rabut les observe

Plus tard ils se promènent dans un parc et Bernard dit qu’il ne rentrera pas à la ferme et que maintenant c’est Mireille, sa famille. Bernard dit que Solange va vivre avec eux et quand Mireille lui demande si ses parents seront d’accord, il répond qu’ils seront d’accord avec tout ce qui peut leur économiser des sous.

Dans le livre ce dialogue n’existe pas, effectivement ils font des projets mais il n’était jamais question de prendre Solange avec eux.

Bernard fait des plans sur leur vie commune, il va ouvrir un garage, vendre des voitures américaines, Mireille tiendra les comptes. Mireille dit qu’elle voudrait s’installer à côté du parc Monceau, Bernard est d’accord. Ils se séparent en fixant un rendez-vous pour le lendemain à deux heures au Météore. Bernard lui demande de venir plus tôt, parce qu’il doit être à la caserne à 5 heures pour rentrer à la poste cette nuit, mais elle dit qu’elle ne peut pas venir plus tôt.

La voix de Bernard d’aujourd’hui dit que cet instant-là il pensait au curé et qu’aimer n’était pas un crime, il pensait à Reine, et au mal qu’il lui avait fait.

2.12. Rencontre avec ses copains

On le voit dans un bar avec ses camarades, le moustachu et Février. Ils l’invitent à aller chez les putes. Bernard regard Février sans rien dire, Février dit qu’il ne trompe pas Eliane (sa fiancée), les putes ne comptent pas et que Bernard ne le juge pas, il s’énerve tandis que Bernard reste calme.

Le moustachu retient Février.

Ils rigolent et Février dit que ce serait dommage si les fells le lui coupaient sans qu’il l’eût servi.

Dans cette scène Bernard boit de la bière.

Ils partent sans Bernard qui ne dit pas un mot.