Sélectionner une page

2.2. Les méchants

2.2.1. Valentine, le principal méchant de l’histoire, il est le déclencheur des problèmes

Sa personnalité

Il est un milliardaire d’internet qui a l’idée de mettre sur le marché des cartes SIM gratuites, accessibles pour tout le monde avec appels gratuits et internet gratuit. Mais il a un but très précis avec ça et ce n’est pas la bonté qui le motive. Le Kingsman va découvrir son véritable objectif.

Il est cool, branché, son style est direct, il est l’opposant de Harry et les Kingsman en son apparence et en son langage. Il zézaye. Il porte d’habitude un jean, un t-shirt, une veste sweat, des baskets et une casquette. Ses casquettes lui sont très caractéristiques, une sorte de marque distinctive. Valentine porte des lunettes également, cadre en plastique transparent mais nous ne savons pas pourquoi, est-ce que ça une signification quelconque ? Mais durant l’histoire on va comprendre que derrière l’apparence d’un businessman branché et audacieux il se cache un tout autre personnage.

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Homme d’affaires branché en pleine négociation

Sa première apparition est en Argentine dans le chalet où le Professeur Arnold est retenu, il apparaît juste après la mort de l’agent Lancelot, mais on ne sait pas qui est Valentine. La seule chose qu’on va apprendre, c’est qu’il ne peut pas supporter le sang, même une goutte de sang lui fait de la nausée.

On va connaître sa personnalité et ses plans peu à peu. Et c’est toujours difficile de comprendre le caractère d’un méchant. Quel est le caractère d’un homme qui veut éliminer la grande partie de l’humanité sans scrupule ? En tout cas il est persuadé que ce qu’il s’apprête à faire est nécessaire et il se considère comme celui qui va sauver la planète et la race humaine et il est fier de dire que ce n’est même pas l’argent qui est son moteur. Il choisit parmi les gens : qui est digne de rester en vie et qui n’a pas le droit de survivre parce qu’il n’a pas de valeur à ses yeux.

Il persévère et il veut mener son plan jusqu’au but même quand tout semble être perdu, mais finalement il est tué par Eggsy, sa perte signifie également que l’humanité est sauvée parce qu’il n’y a personne dans son entourage qui pourrait continuer ses projets : Gazelle, son bras droit est morte, également éliminée par Eggsy.

Durant la conversation que Valentine mène avec Harry il raconte à quel point il était fasciné étant enfant par les vieux films James Bond, Harry le compare en quelque sorte aux méchants de ces histoires et le spectateur ne peut pas vraiment comprendre si Valentine se croit vivre dans un film James Bond ou il est quand même conscient que la vraie vie est différente. Parce que ça peut arriver que la réalité d’une personne diffère de la vraie Réalité avec majuscule, de la Réalité qui nous entoure et dans laquelle nous vivons tous.

Valentine agit selon sa propre réalité et il n’hésite pas quand il faut appliquer la force, sa main ne se tremble pas quand il tue Harry et il n’est pas très touché quand le Professeur Arnold meurt, pourtant il dit de l’avoir aimé bien. On ne le voit pas manifester ses émotions ou ses sentiments. La mort ne le touche pas, il ne peut pas suivre sur l’ordinateur comment les gens s’entretuent dans l’église, et il est incapable de regarder le corps de Harry, mais ce n’est pas parce qu’il compatit, non, il ne supporte pas voir du sang, tout simplement. C’est tout.

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Il ne supporte pas le sang

Quand Gazelle tue les gardes du corps de la princesse, l’idée de l’en empêcher ne lui traverse même pas l’esprit, la vie des gens n’a pas de valeur dans ses yeux seulement celle des gens qu’il choisit, avec qui il veut reconstruire la vie terrestre, mais il se garde la possibilité de disposer de la vie de ses « élus » en mettant un implant dans leur corps à travers duquel il peut les tuer s’il le veut.

Il a une confiance totale en Gazelle, à tel point que c’est la seule personne à côté de lui qui n’a pas d’implant. Gazelle n’est pas seulement sa garde du corps personnelle, elle est sa confidente et sa meilleure alliée. Parce que même le méchant a besoin de quelqu’un de confiance.

Il est tué par Eggsy au moment où il croit réussir (en partie) son projet.

Le rôle de Valentine dans l’histoire

Quel est rôle d’un méchant ? Pourquoi il est méchant ? Il est méchant ou antagoniste ? L’antagoniste est quelqu’un qui empêche le héros d’avancer, mais Valentine n’est pas un simple antagoniste. Il est méchant parce qu’il veut exécuter un plan qui est complètement contre la raison, la nature et le déroulement normal des événements.

C’est lui qui sera le déclencheur des événements en enlevant des personnes qu’il juge dignes de vivre dans un nouveau monde, un nouveau monde créé par lui, géré par lui et supervisé par lui. Il veut provoquer une sorte d’apocalypse. C’est un plan devant lequel personne ne peut rester neutre, soit on l’accepte, soit on le rejette, il n’y a pas de troisième position

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Valentine déclenche les ondes lors de son essaie dans l’église

Son but finalement est de tout contrôler, il veut devenir le maître de la vie et de la mort. Car qu’est-ce qui se passerait si le plan de Valentine réussissait ? Chaque personne devrait vivre avec un implant dans le cou qui explose si elle dit quelque chose qui ne plaît pas à Valentine, ce serait lui qui déterminerait qui a de la valeur et qui n’a pas d’utilité. Ce serait lui qui déterminerait le rôle de chaque personne dans la société et également ce serait lui qui déterminerait la nature de la société : son but, sa composition etc. Personne n’a ce pouvoir.

On ne peut comprendre la personnalité et le rôle de Valentine que si on imagine le monde qui aurait pu arriver après son apocalypse. Durant tout le film, on l’entend une seule fois parler de sa position, de son point de vue. Dans la 95e minute l’ambiance dans le bunker n’est pas très festive et il encourage ses « élus » avec ces mots : « Je veux juste vous rappeler qu’aujourd’hui est un jour de victoire et de fête. Nous devons mettre de côté toute pensée de mort. Et nous concentrer sur la naissance. La naissance d’un nouvel âge. Ne pleurons pas ceux qui donnent leur vie aujourd’hui. Nous devrions honorer leur sacrifice et leur rôle dans le sauvetage de la race humaine. Nous devons mettre de côté le doute et la culpabilité. Vous, vous êtes le peuple élu. Quand les gens racontent à leurs enfants l’histoire de l’Arche de Noé, est-ce que c’est Noé, le méchant ? C’est Dieu, le méchant ? Ce sont les animaux qui cheminent deux par deux ? Bien sûr que non. »

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Valentine quand il croit que ce sera son Victory Day

Reste à savoir si Valentine se croit être Noé ou Dieu ? En tout cas Noé n’a pas mis des implants dans le corps des survivants de la Déluge.

2.2.2. Gazelle, bras droit de Valentine

Sa personnalité

On ne connaît pas l’identité ni les intentions de Gazelle. Elle est toujours à côté de Valentine et tue pour lui sans scrupule, sans regret, sans émotion ou plutôt elle réjouit de pouvoir tuer. Elle se sent forte quand elle tue. Elle a des jambes artificielles faites de l’acier qui sont de véritables armes mortelles.

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Valentine et Gazelle

Le rôle de Gazelle dans l’histoire

Elle épaule en tout Valentine mais on ne sait pas quel est son but ou elle en a un. Elle partage les initiatives de son patron, ils sont intimes mais il semble qu’ils ne sont pas amants. Valentine a confiance en elle, elle est l’unique personne à ses côtés qui n’a pas d’implant.

Eggsy la tue par une lame empoisonnée, cachée dans le bout de l’une de ses chaussures. Après, Eggsy utilise l’une de ses jambes artificielle pour tuer Valentine.

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Instant spectaculaire mais fatal pour Gazelle

2.2.3. Arthur, le dirigeant des Kingsman

Sa personnalité

Sa première apparition est après la mort de Lancelot, dans la salle à manger de la boutique de Kingsman au Savile Raw.

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Arthur

Il est le dirigeant des Kingsman, il est extrêmement snob. Et il se peut que cette caractéristique de sa nature le mène à suivre Valentine, il est sans doute très fier d’être choisi, de faire partie des « élus ».

Le rôle d’Arthur dans l’histoire

C’est grâce à son implant et son téléphone que Merlin peut élaborer son plan contre Valentine.

2.2.4. Charlie, petit méchant sans but

Sa personnalité

On le voit pour la première fois au QG du Kingsman, parmi les candidats au poste de Lancelot. Il prend un air de supériorité envers Eggsy qu’il considère un prolo et il essaye de l’intimider. Charlie échoue à l’avant-première épreuve, il est prêt à avouer à la personne qu’il croit être un ennemi tout ce qu’il sait sur Kingsman. Il est moqué et humilié par Merlin.

Le rôle de Charlie dans l’histoire

Illustration du film Kingsman 1 de Matthew Vaughn : Charlie, le traître

Eggsy lui tombe dessus par hasard dans le bunker de Valentine ou plutôt c’est Charlie qui le retrouve et le menace avec un couteau et trahit la présence d’Eggsy à Valentine. Eggsy l’électrocute et l’assomme. On le croit mort quand Merlin déclenche le système de réchauffement des implants.