Sélectionner une page

1. Kingsman, le but et le rôle de cette agence de renseignements indépendante

Qu’est-ce qui est Kingsman et quel est son but ? Pourquoi les fondateurs l’ont créé et comment il opère au niveau mondial ? Qu’est-ce qu’il représente ?

Kingsman est un atelier de tailleur de haute couture pour hommes, fondé dans le XIXe siècle, mais au cours et après le premier Guerre Mondiale, les fondateurs ont pris la décision de créer derrière l’atelier une agence de renseignements qui travaillerait de façon indépendante et elle aurait pour but de soit rétablir, soit sauvegarder la paix.

Non seulement leurs costumes sont de la plus haute qualité, ils utilisent le dernier cri de la technologie moderne qui leur permet d’être bien informés. Ils possèdent une boutique dans le Savile Row et une propriété avec un manoir dans la campagne.

Illustration du film Kingsman de Matthew Vaughn : La boutique

Neuf agents travaillent au sein de cette organisation, en prenant le nom des chevaliers de la table ronde, leur dirigeant travaille sous le nom d’Arthur. Harry Hart a Galahad pour pseudonyme et Roxy prendra le nom de Lancelot. Harry dit qu’ils sont les nouveaux chevaliers. Tout concorde sauf que dans la salle à manger de la boutique ils s’installent autour d’une table carrée. Les agents absents sont présents par hologramme.

Illustration du film Kingsman de Matthew Vaughn : Les agents autour de la table carrée

L’agence possède également un important arsenal d’armes et des objets dont on ne penserait même pas qu’ils cachent soit une arme, soit un système d’écoute ou d’enregistrement. Comme les lunettes des agents qui sont capables d’enregistrer des vidéos et elles peuvent servir de moyen de communication entre les agents et les bases du Kingsman, ou elles peuvent également détecter les armes utilisées par l’ennemi.

Illustration du film Kingsman de Matthew Vaughn : L’arsenal du Kingsman

Chaque fois que l’un des agents décède, les autres doivent présenter un candidat pour le poste vacant qui va vite se trouver dans l’embauche le plus dangereux du monde, un entraînement et une série d’épreuves commencent dans lesquels les candidats doivent faire preuve du sang-froid, de force physique et mentale. Le vainqueur va intégrer l’agence.

Merlin ne fait pas partie de la compagnie des agents, il est le « magicien », son rôle n’est pas très bien défini, mais dans le deuxième épisode son homologue féminin, Ginger est présentée comme directrice stratégique, donc on peut en déduire que Merlin également est le directeur stratégique du Kingsman. Il s’informe et il assure les arrières des agents en mission.

Arthur devrait être le cerveau de l’agence, le sage qui dirige les enquêtes et les missions, mais le premier échoue dans le premier épisode quand il se vend à Valentine et le deuxième périt dans l’attaque de Poppy. Donc on ne les voit pas travailler, ils échouent tous les deux de façon différente.

Mais une question se pose pendant que l’on regarde leur histoire. Qu’est-ce qui se passerait s’il n’y avait plus de méchants dans le monde, ou au moins dans ces histoires ? Qu’est-ce que les agents feraient dans un monde pacifique. Harry deviendrait lépidoptériste, ça nous le savons déjà mais les autres ? Les agents Kingsman et plus tard dans le deuxième épisode les agents Statesman sont utiles parce qu’il y a quelqu’un qui menace l’humanité ou une partie de l’humanité. Ils cessent d’être utiles s’il n’y a plus de méchants.

Nous avons déjà mentionné dans le premier article que Valentine n’est pas un antagoniste, parce qu’un antagoniste essaie d’empêcher le héros d’atteindre son objectif. Dans ces deux films nous savons que Kingsman veut sauvegarder la paix, mais pour atteindre cet objectif ils ne font qu’attendre que quelqu’un apparaisse, un méchant qui veut provoquer une apocalypse ou une maladie mortelle et remodeler la société. Donc nos héros ne font que réagir à un phénomène, ils ne sont pas l’instigateur des événements.

Nous aimerions les voir construire quelque chose soit quelque chose de physique, soit quelque chose d’abstrait. Il faut construire la paix aussi, mais il faut également construire les bases physiques de la paix, par exemple des écoles, de l’infrastructure, des hôpitaux etc. Pourquoi nous trouvons important ces aspects ? Il s’agit des hommes très bien entraînés, des hommes qui ont l’habitude de combattre et disons-le : de tuer. Ils tuent sans pitié si le but est sauver la paix. Mais qu’est-ce qu’ils feraient dans la vie si la paix arrivait ? C’est un problème qui touche également les militaires professionnels, les soldats qui ont l’habitude de participer à des missions, qui ont l’habitude de se protéger, de protéger les autres, et d’utiliser leurs armes, de tuer. Malheureusement il arrive parfois que ces hommes soient incapables d’arrêter d’utiliser leurs armes. Mais s’ils ont une profession civile, la transition vers la vie civile est beaucoup plus simple, plus sûre.

Donc nous espérons que les agents Kingsman et Statesman trouveront leur place dans la vie civile après qu’ils ont vaincu tous les psychopathes et tous les mégalomanes sur notre belle planète. Si non, il faut craindre qu’ils deviennent le prochain mégalomane, le grand méchant qu’il faut vaincre. Et ce serait dommage.